Guide pratique de la navigation à vue

(Code: L-NAVAVUE)
43,79 EUR
Ajouter au Panier
Guide pratique de la navigation à vueGuide pratique de la navigation à vue
Editions Vario

Ce guide pratique de navigation à vue s’adresse à tous les pilotes non professionnels d’aéronefs légers ou ultra légers qui veulent naviguer facilement et en sécurité. Le voyage aérien est une activité qui exige de ses pratiquants un minimum de savoir, d’organisation, de méthode, de rigueur et d’autodiscipline sans lesquelles ils ne pourront obtenir ni efficacité ni sécurité. Le pilote qui veut être son propre navigateur doit impérativement faire l’effort d’acquérir les notions fondamentales dont la connaissance lui permettra toujours de mieux maîtriser les situations critiques et ne pas faire une confi ance aveugle en des instruments qui peuvent être défaillants.

Voyager à bord d’un aéronef peut soumettre le pilote, s’il est seul membre d’équipage et s’il est mal préparé, à une surcharge de travail susceptible d’amener son esprit à saturation avec, le risque d’une défaillance aux conséquences parfois dramatiques. La tâche peut être rude pour un pilote non professionnel qui ne vole pas tous les jours mais seulement pour le plaisir.

Voilà pourquoi le but premier de cet ouvrage est d’apporter, aussi simplement que possible, les principes fondamentaux de la navigation aérienne pratique. L’expérience nous a montré qu’une carence existe en ce domaine chez nombre de pilotes de loisirs. Ce guide tend aussi, par les conseils pratiques et détaillés qu’il contient, à apporter au navigateur encore novice le bénéfi ce de l’expérience vécue.

Complétant ce guide, un nouvel outil d’un usage extrêmement simple, l’Estimographe MR1. Cet Estimographe permet en quelques secondes à tout « pilote du Dimanche » de préparer les éléments estimés de sa navigation. C’est la transposition pratique et facile d’emploi des outils performants du calcul mental du professionnel. Mais il n’y a pas de formule compliquée à mémoriser car tout ou presque est d’avance pré-calculé. Il n’est donc même pas utile au pilote de connaître les sinus et cosinus dont l’usage s’oublie facilement quand on ne pratique qu’occasionnellement.

La compréhension de la météorologie est un élément principal de sécurité, pour les élèves pilotes comme pour les brevetés.